Qu’est-ce qu’une blockchain ?

Publié le : 19 janvier 20223 mins de lecture

Les organisations recherchent une définition simple de la blockchain qui les aidera à comprendre cette nouvelle technologie de grand livre distribué. La blockchain est une base de données décentralisée, qui est stockée simultanément sur plusieurs ordinateurs connectés les uns aux autres sur Internet.

Qu’est-ce qu’une blochchain ?

Le mot blockchain est traduit de l’anglais par chaîne de blocs. Ce nom reflète assez fidèlement l’essence de la blockchain. Il est comparé à un collier, dont chaque perle est un enregistrement d’une action, et la chaîne ne peut pas être brisée. La blockchain est un enregistrement numérique indestructible des actions.

Chaque bloc représente un code numérique spécifique (pas seulement numérique), et tout bloc suivant contient des informations du bloc précédent. Ainsi, il convient de considérer qu’il ne s’agit pas seulement d’une base de données, mais également d’une méthode de cryptage et de transfert de données. Partout dans le monde, cette technologie est activement utilisée pour transférer des crypto-monnaies. Si vous avez envoyé de la crypto-monnaie via la blockchain, des milliers d’ordinateurs à travers le monde confirmeront et stockeront toutes les informations sur le transfert.

Pourquoi la blockchain est nécessaire ?

La blockchain est très importante pour la sécurité. Chaque bloc a sa propre signature numérique, ou hachage, qui est une série de chiffres et de lettres. C’est une sorte de code mathématique secret. Si vous modifiez le montant ou le nombre dans le bloc après l’avoir ajouté, ces signatures changeront également.

En théorie, les transactions sont effectuées sans avocats, banquiers, courtiers et autres intermédiaires. De plus, elles sont réalisées de manière plus interactive, puisque des modifications des données peuvent être apportées par n’importe quel participant de la chaîne, puis visualisées et confirmées par d’autres participants. 

Comment se déroulent les transactions sur la blockchain ?

Pour effectuer un virement bancaire, l’utilisateur doit ouvrir un compte en utilisant ses données personnelles, y déposer des fonds, et seulement après cela, il est possible d’effectuer des transactions, qui doivent en outre être conformes aux exigences des institutions financières.

Pour effectuer une transaction dans la blockchain, l’utilisateur n’a besoin que de deux clés : la clé publique et la clé privée. La clé publique est un ensemble de chiffres et de symboles que tout le monde peut voir sur le réseau bitcoin : c’est le numéro de portefeuille, son adresse utilisée pour transférer des fonds.

La clé privée est la chose la plus précieuse. Avec son aide, toutes les transactions dans le portefeuille sont signées, il doit donc être soigneusement stocké dans un endroit sûr.

Plan du site