Bourse : quels sont les principaux titres financiers ?

Publié le : 19 janvier 20224 mins de lecture

Le titre financier constitue une valeur mobilière. En effet, celui-ci est émis par un organisme financier afin mieux rémunérer les salariés, lever de nouveaux fonds et couvrir la dette ou le capital de l’entité prêteuse. En pratique, il peut prendre différentes formes.

Caractéristiques des titres financiers 

Pour commencer, les titres financiers peuvent prendre la forme d’une action ou d’obligation. Ensuite, ils constituent une valeur mobilière émise par un organisme financier pour ainsi motiver les collaborateurs sur les gains attendus. Puis, ils se caractérisent par une série de flux financier futur. De plus, ils peuvent être acquis, suivant le cas, soit par la bourse en ligne ou par l’ouverture d’un compte titre auprès d’un intermédiaire financier ou par un intermédiaire en valeurs du trésor ou en échange de gré à gré avec l’intermédiaire financier ou par des banques ou sociétés de gestion ou même des sociétés de bourses…

Différence avec les contrats financiers 

D’un côté, les titres financiers font partie intégrante des instruments financiers prévus dans le code monétaire et financier ainsi que le code de commerce.

Toutefois, les contrats financiers sont conçus pour effectuer des opérations de couverture. Notamment: les contrats fermes (contrat d’échange, contrat à terme, etc.), les contrats d’options, les TF à terme (le CVG, le warrant financier, etc.) et les dérivés crédits.

Tandis que les titres financiers sont nécessairement soumis au régime juridique unitaire. En effet, ceux-ci servent à couvrir une partie d’un capital ou d’une dette d’une entité professionnelle privée ou d’un État. Ce qui ouvre droit a une rémunération de l’organisme préteur ou détenteur desdits titres à travers le paiement des dividendes et/ou intérêts.

Les principaux titres financiers 

Les différents titres financiers peuvent être regroupés en 3 catégories bien distinctes. A savoir: les titres de capital, les titres de créance et les parts de placements collectifs.

En premier lieu, les titres de capital sont les actions ordinaires (telles que les actions d’apport et de numéraires, les actions nominatives obligatoires, etc.) ou actions de préférence émises par les sociétés par actions prévues dans le code du commerce ou le code monétaire et financier et font profiter différents produits du capital.

En deuxième lieu, les titres de créance comprennent essentiellement les obligations (zéro coupon, perpétuelle, subordonnée, remboursable en action, convertible en action, etc.), les obligations complexes et les titres de créances négociables (billets de trésorerie, certificats de dépôt ou encore bons de SF).

En dernier lieu, les titres financiers à finalité spécifique telles que l’OPC à valeur mobilière et le FIA sont commercialisables dans tout le territoire Européen et Français.

Plan du site