Pourquoi le free cash-flow est devenu incontournable dans le secteur financier ?

Publié le : 19 janvier 20224 mins de lecture

Le free cash-flow fait partie des méthodes efficaces pour saisir les performances financières d’une entreprise. Il s’avère ainsi indispensable de parler de sa signification et de ses particularités par rapport aux autres indicateurs financiers habituels. Il est aussi important de présenter les enjeux qu’il représente pour l’entreprise ainsi que son interprétation dans le fonctionnement de cette dernière.

Qu’est-ce que le free cash-flow ?

Le free cash-flow, connu sous le signe : FCF, signifie en français flux de trésorerie disponible ou encore flux de trésorerie libre. Il correspond à la somme d’argent restante dans l’entreprise, après avoir réglé toutes ses dépenses (charges fixes, entretient et autres) ainsi que les investissements nécessaires pour son développement. Toutefois, il ne faut pas confondre le free cash-flow avec le bénéfice net ou encore le résultat net. En effet, le free cash-flow concerne uniquement la quantité brute d’argent disponible dans l’entreprise, tandis que le bénéfice net est le montant qui reste après avoir déduit toutes les dépenses ainsi que l’amortissement. En réalité, le bénéfice net ne sort pas de l’entreprise.

Quelle est l’utilité du free cash-flow ?

Le free cash-flow est un élément crucial pour les investisseurs, les analystes ainsi que les décideurs de l’entreprise. Il comporte un double intérêt. D’abord, il s’agit d’un baromètre qui permet d’évaluer la performance de l’entreprise. Un free cash élevé indique, de ce fait, une bonne santé de l’entreprise. Il donne des informations fiables aux décideurs de l’entreprise sur la situation existante et les aide à prendre de décision pour le futur. Il aide également dans le discernement du besoin de financement de l’entreprise. Cette tâche appartient au directeur financier. En effet, c’est à partir de l’analyse du free cash-flow qu’il détermine si l’entreprise augmentera ou réduira son endettement pour le prochain exercice.

Comment interpréter le free cash-flow ?

L’interprétation du free cash-flow est beaucoup plus facile que celle des écritures comptables comme le bilan. Il peut être négatif ou positif. Si le free cash-flow est négatif cela signifie que l’entreprise a consommé beaucoup d’argent qu’elle en a perçu. Cela indique qu’elle a besoin de s’endetter pour remédier à la situation. Pourtant, le free cash négatif ne traduit pas forcément un mauvais signe, car il arrive que l’entreprise ait réalisé un grand investissement qui pourra créer beaucoup de bénéfices au futur. S’il est positif, l’entreprise peut distribuer des dividendes aux actionnaires, rembourser partiellement ses dettes ou encore investir pour l’extension de l’entreprise en achetant de nouveaux locaux, par exemple.

Plan du site